Archives pour la catégorie Fêtes et manifestations

25/27 mai : un week-end « randonnées dans les Hauts-de-Seine »

Du vendredi 25 au dimanche 27 mai, pour la 8e année consécutive, le Département des Hauts-de-Seine propose gratuitement des itinéraires de randonnées dans les Hauts-de-Seine, Le grand public est invité à participer à des balades pédestres pour découvrir et redécouvrir toutes les richesses du patrimoine des Hauts-de-Seine.

Autant d’itinéraires à parcourir, autant de sites à visiter par la suite….

Préserver un beau cadre de vie, l’enrichir et l’entretenir avec patience et détermination, tel est bien le défi que veut relever le Département.

Cette année une nouveauté : une randonnée se déroule également sur le département des Yvelines.

Un événement organisé en partenariat avec le Comité Départemental de Randonnée Pédestre (CRDP92 / FFRP).

Tous les détails et les inscriptions en ligne ici à partir du mardi 2 mai :

my.hauts-de-seine.fr/randonnees2018

Concert du Choeur SOLARE : SPLENDIDE

Deux représentations exceptionnelles du Choeur Solaré accompagné d’un organiste, d’un  orchestre et de 4 solistes pour un moment incroyable : le Requiem de Camille Saint-Saëns.

L’acoustique exceptionnelle de l’église Notre Dame du Calvaire rend toujours ces concerts inoubliables.

Bravo à tous les membres du Choeur pour leur professionnalisme et leur talent et bravo à Xavier, Marie, Sylvain, France, Fabienne, Constance et Emmanuelle.

 

Voeux conjoints des départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines

IMG_5386

Pour la troisième année consécutive, les départements des Hauts de Seine et des Yvelines ont présenté hier soir leurs voeux lors d’une cérémonie commune qui s’est tenue à la Seine Musicale sur l’Ïle Seguin à Boulogne-Billancourt.

Cette cérémonie a été l’occasion pour Patrick Devedjian et Pierre Bédier de réitérer leur opposition au projet de suppression des départements de la petite couronne et de réaffirmer leur volonté de voir exister une région-métropole ambitieuse, solidaire et démocratique dont les frontières se fonderaient à celles de l’île de France.

Les Présidents des Conseils Départementaux d’île de France soutiennent unanimement, toute orientation politique confondue, cette démarche et se mobilisent pour marquer leur désaccord..
Gérard Larcher, président du Sénat et de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France soutiennent également ce combat.

IMG_5385   IMG_5387    IMG_5383

A l’heure actuelle, le gouvernement n’a pas encore dévoilé sa réforme sur la Métropole du Grand Paris.

Un rapport du Préfet de Région sur la Métropole envisage la suppression des 3 départements de la petite couronne (les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne).
Ce scénario prévoit que leurs compétences seraient confiées aux onze territoires de petite couronne créés en 2016. Les 4 départements de la grande couronne (Yvelines, Seine et Marne, Val d’Oise et Essonne) et seraient, quant à eux, transformés en districts.

En quoi le remplacement de 3 départements par 11 intercommunalités simplifierait-il et rationaliserait-il l’organisation territoriale ?

Déplorant un aménagement territorial sans concertation, les élus ont prévu de défendre leur vision de la métropole lors d’un rassemblement qui aura lieu le 31 janvier à la Seine Musicale.

« Il faudra dix ans avant que ces nouvelles administrations soient opérationnelles », soutient Patrick Devedjian, président LR des Hauts-de-Seine.

« Si on fait une métropole, c’est pour qu’elle soit utile à quelque chose. Une métropole qui aurait pour seule limite la petite couronne ne serait pas au niveau de la métropole londonienne », défend Patrick Devedjian.

 

Commémorations du 11 novembre, un devoir de mémoire

C’est avec un profond respect et beaucoup d’humilité que nous devons nous recueillir et perpétuer ce devoir de mémoire pour ne jamais oublier et continuer à honorer tous ceux qui défendirent  la patrie lors de la Grande Guerre, et particulièrement les soldats Châtillonnais.

 

 

Soutien à la manifestation des élus contre les prières de rue

Vendredi 10 novembre, j’ai répondu à l’appel de Rémi Muzeau, Maire de Clichy, de défendre l’Etat de droit et la laïcité républicaine contre les prières de rue.

Nous étions une centaine d’élus de tout le département et d’Ile-de-France : parlementaires, maires, conseillers régionaux, conseillers départementaux, adjoints, conseillers municipaux, autour du Maire de Clichy et de la Présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pecresse,  pour qu’enfin le Ministre de l’intérieur et le Préfet des Hauts-de-Seine ouvrent les yeux et agissent pour mettre fin à cette occupation illégale de l’espace public qui dure depuis trop longtemps.

Il faut maintenant que des décisions soient prises. C’est à l’Etat de prendre ses responsabilités et d’agir!

IMG_7321