Archives pour la catégorie Châtillon

Retour en images sur un week-end riche en échanges et rencontres

Encore un week-end riche en échanges et rencontres à l’occasion des commémorations de la mort du Général de Gaulle et des cérémonies de l’armistice du 11 novembre au cours desquelles j’ai déposé des gerbes au nom du Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine.

Un demi-siècle après sa mort, la mémoire du Général de Gaulle reste très présente. Grand résistant et libérateur de la France, ses valeurs et son courage restent pour moi une inspiration et un exemple à suivre. Je suis heureuse de lui avoir rendu hommage accompagnée de Frédéric Rignault, Châtillonnais et Délégué Général adjoint du Souvenir Français des Hauts-de-Seine.

 

Le devoir de mémoire doit rester vivant. Nous devons continuer à faire vivre la flamme du souvenir pour que les jeunes générations n’oublient jamais tous ces morts, toutes ces souffrances, tous ces soldats qui se sont sacrifiés pour la paix. A cette occasion, j’ai déposé une gerbe accompagnée de Clémence et Jules, jeunes ambassadeurs pour la Paix.

 

 

 

Soutenez la candidature d’Anne-Christine BATAILLE

En renvoyant le document ci dessous ou en complétant directement en ligne le formulaire qui se trouve en bas de cet article.

SOUTIEN

 

Formulaire en ligne de soutien à Anne-Christine BATAILLE :

 

Avis d’enquête publique ! L’avenir du quartier des ARUES en jeu !

Un avis d’enquête publique relative à la modification du plan local d’urbanisme (PLU) de la commune de Châtillon est en cours pour la période du 24 octobre au 22 novembre 2019.

Cette modification concerne l’aménagement de la zone d’activités des Arues dont le périmètre est défini entre l’avenue de la République, la rue Louveau, rue Perrotin et Coulée verte. 

image plu modification n°3 ARUES

Pendant toute la durée de cette enquête, tous les châtillonnais sont invités à consulter les dossiers et à faire part de vos remarques et/ou propositions :

– registre d’enquête au Service Urbanisme de Châtillon, situé au Centre administratif  de Châtillon (79 rue Pierre Semard) 
– internet via le lien suivant : http://modification3-plu-chatillon.enquetepublique.net.

Notre  groupe un Avenir Pour Châtillon a adressé un courrier au  préfet des Hauts-de-Seine le 19 juin 2019  remettant en cause le projet présenté en avril 2019 au Conseil municipal.Ce projet prévoyait sur cette zone la construction de 80 000 m2 de bureaux et d’activités  alors que  le PLU actuel permet de construire jusqu’à 160 000 m2 d’activités !

Nous sommes favorables à  une modification du PLU qui permettra une diminution des droits à construire.

En revanche, nous ne sommes pas d’accord sur les  orientations d’aménagement et de programmation qui méritent une étude  approfondie prenant  en compte  les contraintes de la transition énergétique, des enjeux écologiques et environnementaux et de la mixité sociale associée à un équilibre habitat / activité économique. 

Nous voulons un eco-quartier !

Ce projet doit être présenté et partagé avec les châtillonnais !

Nous demandons une étude fine des besoins en équipements prenant en compte l’évolution à court et moyen terme du nombre d’habitants. .Cette étude devra répondre aux nombreuses interrogations sur les équipements scolaires et périscolaires ( crèches, écoles, collège, lycée), sur les équipements sportifs où des seuils de saturation sont atteints et sur le logement social où le taux obligatoire de 25% n’est pas atteint et devrait se détériorer avec les livraisons des nombreux logements privés en cours de réalisation.

Le maire n’ayant plus de majorité sur les points d’urbanisme au Conseil municipal, nous demandons que cette procédure d’aménagement et de modification du PLU soit gelée jusqu’aux nouvelles élections municipales pour qu’elle soit portée par la nouvelle équipe qui aura obtenu  la confiance des châtillonnais en mars 2020.

Notre groupe un Avenir Pour Châtillon alerte sur le fait  que les zones des ARUES et de l’ONERA font partie des derniers grands terrains sur lesquels  de nouveaux quartiers très structurants pour l’avenir vont être créés avec une opportunité à saisir de construction d’équipements publics.

Nous rappelons que  le groupe un Avenir Pour Châtillon demande  également  une modification du PLU pour la zone ONERA car sur cette zone il  n’existe aucune contrainte pour limiter la constructibilité et obtenir les équipements nécessaires. Malgré une intervention et un voeu au Conseil municipal du 4 juillet 2019 cette modification de PLU n’est toujours pas d’actualité.

STATIONNEMENT PAYANT : 2 MODIFICATIONS MINEURES D’ICI DECEMBRE 2019 : C’EST INSUFFISANT !

 

 

Depuis la mise sa mise en place, nous considérons que le stationnement payant doit être réajusté de façon plus équitable et plus accessible pour tous les châtillonnais. Notre groupe un Avenir pour Châtillon a demandé à plusieurs reprises une réunion de travail avec les différents représentants de la commune au sein du conseil municipal.

Cette réunion s’est finalement tenue en avril dernier. Elle a permis de faire un bilan des premiers mois de mise en place du stationnement  payant dans notre commune.

 

Lors de cette réunion, nous avons exposé les attentes recueillies auprès des Châtillonnais.

Seules deux propositions ont été retenues  :

– 30 minutes d’exonération de stationnement par véhicule et par jour;

– 4 heures de stationnement en zone rouge.

Nous considérons que ces ajustements ne sont pas suffisant !

Ils auraient dû être proposés dès le début de la mise en place du dispositif en janvier 2019, c’est ce que nous  demandions dès 2017 !

Même si certains s’en défendent, il faut le redire,  parce que malheureusement c’est bien la réalité : si la gestion du contrat de stationnement dans notre commune avait été respectée dès le départ, nous ne serions pas aujourd’hui dans l’obligation de combler un déficit de plusieurs millions d’euros à ce délégataire. Ce non respect empêche toute souplesse financière pour donner satisfaction aux attentes des Châtillonnais.

 

En conseil municipal le 17 septembre dernier, le maire à proposé une nouvelle délibération qui prend acte des deux propositions que nous avions faites en avril dernier mais cela ne va pas assez loin. 

En effet il n’y a toujours :

  • Aucune réglementation pour les résidents des zones rouges qui ne peuvent pas bénéficier d’un tarif abonnement pour se garer en zones rouges, à proximité de chez eux.
  •  Aucune réglementation concernant  le stationnement des 2 roues motorisées.
  • Aucune règlementation pour la gratuité le samedi.
  • Aucune  réglementation  concernant les véhicules  100 % électriques.

 

 

 

Concernant le stationnement payant, notre position est claire, nous n’y sommes pas opposés. Car bien entendu la mise en place d’une réglementation de stationnement permet d’éviter le stationnement abusif, la rotation et permet de la fluidité.

 

Mais pas à n’importe quel prix et n’importe quelles conditions !

Nous pensons là encore que cette question aurait dû être réfléchie en amont et traitée avec la population. Soit dans le cadre d’une consultation soit dans le cadre d’une commission représentative des attentes et des besoins  de la population de notre commune.

Contrairement au groupe socialiste, nous avons voté pour ces deux modifications parce que même si elles ne sont pas suffisantes, elles vont dans l’intérêt des Châtillonnais. Mais ce projet reste insatisfaisant et doit être encore amélioré.

Nous ferons des propositions concrètes aux Châtillonnais lors des prochaines élections municipales de mars 2020.

Participez à la consultation citoyenne VIVONS NOTRE VILLE en répondant à cette consultation

Vous aussi, comme plusieurs centaines de Châtillonnais, répondez à cette consultation en cliquant sur le lien suivant : bit-ly/vivons-notre-ville

 

tract pop art 1