Tous les articles par acbataille92

CONSULTATION CITOYENNE : CHÂTILLONNAIS(E)S, EXPRIMEZ-VOUS !

Rendez-vous sur :

bit.ly violet CC

Nous vous invitons à participer à une consultation citoyenne à travers des propositions objectives, concrètes et réalistes pour Châtillon.

 Partagez-le largement autour de vous.

Ernest Hemingway a écrit : « le monde est un bel endroit qui vaut la peine qu’on se batte pour lui »Châtillon est une belle ville qui vaut la peine qu’on se batte pour elle !

Rendez-vous sur : 

bit.ly vert CC

 

qr code CC bleu

tract pop art 1

 

 

 

Contre la fermeture d’une classe à l’école des Sablons

L’école des Sablons  à Châtillon est à nouveau menacée d’une fermeture de classe en élémentaire à la rentrée prochaine.

Ne pas prendre en compte la donnée démographique et ses conséquences revient à mettre notre population mais aussi la communauté éducative en grave difficultés à court et moyen terme dans une commune dont la population augmente exponentiellement, avec depuis 5 ans un taux de + 4,22% (source INSEE).

Toutes les études démontrent que l’enseignement devient difficile et perd en qualité dès lors que les classes dépassent un effectif de 28/29 élèves par classe. 

C’est pourquoi j’ai saisi la Directrice Académique et l’Inspectrice Académique afin de les alerter sur les conséquences désastreuses qu’engendrerait une telle décision pour la communauté éducative et les petits Châtillonnais qui y sont scolarisés.

J’ai demandé expressément que ce projet de fermeture de classe soit reconsidéré.

Je me fais le relais des parents, de leurs enfants et de la communauté éducative qui est très inquiète.

Je suis  déterminée à faire entendre et à soutenir leurs exigences mais aussi toute action qui pourraient être entreprises pour faire valoir leurs revendications légitimes pour maintenir la qualité d’accueil et d’enseignement.

Contribution financière du Département : 6 438 000 € pour la période 2019-2022

 

 

 

Aujourd’hui au Conseil départemental, j’ai eu le plaisir de voter un nouveau plan de développement pour notre ville.
Après le contrat de développement 2016/2018 de 4,2 M€, le Conseil départemental, dans le cadre de sa mission de soutien à la vie locale, accorde à la ville de Châtillon un nouveau contrat de développement pour la période  2019/2022 de 6,5 M€, dont 4,4 M€ en investissements d’équipements. Cette délibération sera votée prochainement en Conseil Municipal.

Section Investissement : 4 360 000 €

Construction d’une école maternelle dans le secteur «Papillons» 2 891 000 €

Rénovation intérieure et extérieure du cinéma 420 000 €

Construction d’un studio d’enregistrement 245 000 €

Construction d’une structure multi-accueil (extension de la micro-crèche la Farandole) 234 000 €

Aménagement qualitatif de la rue Gabriel-Péri 210 000 €

Extension de l’école élémentaire Jules-Verne (complément) 360 000 €

Section Fonctionnement : 2 078 000 €

Etablissements municipaux d’accueil du jeune enfant 1 524 000 €

Relais d’assistantes maternelles et parentales 156 000 €

Activités culturelles 120 000 €

Activités sportives 213 000 €

Coordination gérontologique 65 000 €

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DÉCEMBRE 2018.

STATIONNEMENT PAYANT : NOTRE GROUPE INSISTE SUR LE FAIT QUE CE SUJET ÉTANT D’INTÉRĒT COLLECTIF, IL DOIT ĒTRE DÉNUÉ DE TOUT ASPECT POLITIQUE CLIVANT ET NON CONSTRUCTIF

Le groupe socialiste a proposé le vœu d’ajourner le projet de stationnement payant, comme notre groupe l’a d’ailleurs demandé à plusieurs reprises à Monsieur le Maire. Nous considérons que la mise en place du stationnement payant doit être réajustée de façon plus équitable et plus accessible pour les châtillonnais. (par exemple, 30 € pour 3 heures pour les riverains en zone rouge, zonages, ….)

En revanche, le groupe socialiste a également demandé que le contrat initial soit annulé sans mesurer les risques financiers, les risques juridiques….  que cela engendrerait pour la commune et surtout pour les châtillonnais !

C’est pourquoi, il aurait été irresponsable de voter le vœu formulé par Madame Azzaz.

Afin d’être le plus consensuel possible, j’ai proposé une autre formulation pour ce vœu et j’ai amendé ce vœu comme suit :

« Ajourner le projet le temps nécessaire à un groupe de travail composé de représentants de chaque groupe de ce CM et de représentants des associations et collectifs de riverains afin de déterminer de nouvelles modalités équitables et acceptables pour les chatilllonnais. et d’évaluer les risques associés à une rupture de contrat sur le financement de ce projet »

Le quorum étant atteint, nous avons demandé (la position de notre groupe étant claire) à ce que le vote se fasse à bulletin secret afin de laisser à nos collègues de la majorité la possibilité de s’exprimer en toute liberté sur cette question. Malheureusement, le maire l’a refusé en toute illégalité et les élus socialistes ont quitté et abandonné le Conseil municipal ne nous laissant pas le temps et l’opportunité d’exiger du Maire ce vote à bulletin secret.

Notre amendement démontre à lui seul notre position sur le stationnement payant.

En revanche, nous tenons à souligner que le Maire a répondu favorablement à notre demande de création d’un groupe de travail pour améliorer et réorganiser  la mise en place du   stationnement payant afin de le rendre plus équitable et accessible à tous les Châtillonnais.

Nous  demandons que les deux représentants de l’Association « Cadre de Vie » et du collectif « Les Riverains de Châtillon » se joignent aux élus volontaires pour travailler ensemble  au sein de ce groupe de travail.

Compte tenu de l’urgence de la situation, nous proposons au maire de réunir ce groupe le samedi 19 janvier 2019 à sa convenance.

Nous insistons sur le fait que ce sujet étant d’intérêt collectif,  il doit être dénué de tout aspect politique clivant et non constructif.

AMÉNAGEMENT CŒUR DE VILLE : APRÈS AVOIR DÉLIVRÉ UN PERMIS DE CONSTRUIRE POUR UNE RÉSIDENCE ÉTUDIANTE LE MAIRE SEMBLE « PRĒT À REVOIR LE PROJET »

Monsieur Le Maire a proposé à l’ensemble du Conseil Municipal de prendre acte du dernier bilan annuel d’activité de l’aménageur du centre-ville dans le cadre de l’opération «  Cœur de Ville » à Châtillon.

Notre groupe a dénoncé  le projet démesuré de construction d’un immeuble à l’angle du boulevard de Vanves et de l’avenue de Verdun.

En effet, notre groupe a découvert un écart très important de m2 (de plus de 1 000 m2) pour la construction d’un ensemble résidentiel à usage de Résidence Etudiante et de commerces (angle avenue de Verdun et boulevard de Vanves) entre le bilan validé le 1er décembre 2017 et celui qui a été présenté le 20 décembre dernier.

En effet, toujours concernant cette résidence étudiante, le précèdent compte rendu de l’aménageur annonçait la construction de 3 780 m² surface plancher alors que dans le bilan que l’on a examiné le soir du conseil municipal il est annoncé 4 945,1 m² de plancher.

Cela correspond à plus de 1 000 m 2 de construction supplémentaire !

Nous nous sommes rendus au service de l’urbanisme où nous avons découvert les visuels de ce projet qui n’avait jamais fait l’objet de la moindre présentation.

Notre groupe a distribué des visuels à l’ensemble des élus qui ont eux aussi ont découvert ce projet !

J’attire l’attention de tous  sur le point suivant :

Ce différentiel de construction de 30,8 % ne peut pas être une surprise pour le Maire puisque le 26 septembre 2018 il a accordé un permis de construire sur une surface de plancher de 4 945,1 m 2.

Le promoteur n’a pas pu modifier seul ces chiffres sans son autorisation ou alors c’est très grave, cela voudrait dire que ce dernier a laissé la main aux promoteurs…

Je tiens également à préciser qu’un collectif de riverains, dont nous soutenons l’action et à laquelle nous nous associons, a formulé en novembre un recours gracieux pour demander l’annulation de ce permis de construire. Ce recours porte précisément sur l’augmentation de surface en étage élevé et sur l’insuffisance de place de parking (43 places).

Le soir du Conseil municipal, le promoteur Bouygues a fait une présentation du projet et il semblerait que les 43 places de parking soient construites en échange de plus de 1000 m2 supplémentaires.

Notre groupe a demandé que l’occasion soit saisie de construire un étage de stationnement public, ce projet se situant en pleine zone rouge.

Si nous ne sommes bien sûr pas opposés à la construction d’une résidence étudiante, nous déplorons le manque de concertation publique et de concertation des riverains et nous nous opposerons à ce monstre architectural en plein centre ville !

Nous ne laisserons pas se faire un projet issu d’un dialogue entre le maire seul et les promoteurs.

Cette façon de procéder a d’ailleurs été l’une des raisons de la démission de l’adjoint à l’urbanisme, Monsieur Jean-Luc Illouz, en 2017.

L’occasion nous est donnée de rappeler que cette situation illustre parfaitement les raisons qui nous ont conduit à quitter la majorité !

Cette situation nous pousse encore davantage à émettre des doutes sur le projet ONERA.

Nous sommes pour un travail constructif, collaboratif et participatif.

Nous ne sommes pas dans l’opposition systématique.

Nous avons repris notre liberté pour justement dénoncer ou soutenir tout projet ou toute décision allant dans l’intérêt des Châtillonnais.

Si vous aussi vous partagez cet état d’esprit et cette vision, rejoignez nous !

STATIONNEMENT PAYANT : CRÉATION D’UN GROUPE DE TRAVAIL POUR RENDRE LE PROJET PLUS EQUITABLE ET ACCESSIBLE À TOUS LES CHÂTILLONNAIS

Lors du dernier Conseil Municipal du 20 décembre dernier, le Maire a répondu favorablement à notre demande de création d’un groupe de travail pour améliorer et réorganiser  la mise en place du   stationnement payant afin de le rendre plus équitable et accessible à tous les Châtillonnais.

Néanmoins, nous regrettons que le maire ait rejeté notre proposition d’y inviter l’Association « Cadre de Vie » et le Collectif « Les Riverains de Châtillon » alors qu’il leur a permis d’organiser  des réunions publiques.

A l’heure de la Démocratie participative, ces entités constituent des personnes ressources qu’il est regrettable de ne pas associer à la réflexion.

C’est pourquoi,  nous  demandons que les deux représentants de cette association et de ce collectif se joignent aux élus volontaires pour travailler ensemble  au sein de ce groupe de travail.

Par ailleurs, nous avons bien pris acte que ce groupe de travail prendrait effet à partir du 15 janvier 2019.

Compte tenu de l’urgence de la situation, je vous propose de réunir ce groupe le samedi 19 janvier 2019.

Nous insistons sur le fait que ce sujet étant d’intérêt collectif,  il doit être dénué de tout aspect politique clivant et non constructif.

Nous remercions  par avance le maire de l’attention qu’il portera  à notre  requête.

 

 

 

 

Anne-Christine Bataille

Conseillère Départementale

Conseillère Municipale

Présidente du Groupe un Avenir pour Châtillon

 

Courrier au Maire : Demande de Suspension du Stationnement Payant

 

Monsieur le Maire,

Lors du dernier Conseil municipal du 22 novembre 2018, le groupe « Un avenir pour Châtillon » que je représente a demandé qu’un point sur le stationnement payant soit fait.

La loi vous en a transféré la responsabilité sans le rendre obligatoire et vous laisse une totale liberté de mise en œuvre

 Par conséquent, il vous appartient d’en définir les périmètres, les tarifs, les cas particuliers….  et nous déplorons que :

  • aucune explication n’a été donnée sur les choix locaux
  • aucune concertation publique n’a été menée avec les châtillonnais et particulièrement avec les riverains concernés
  • les enjeux stratégiques et économiques de la commune n’ont pas suffisamment été pris en compte
  • la communication n’a pas été optimisée, suffisante et régulière.

Comme vous le savez, notre groupe est particulièrement mobilisé sur ce sujet. Je vous ai fait part des très nombreux dysfonctionnements, problèmes, identifiés et relayés au quotidien par les Châtillonnais depuis des semaines quels que soient les quartiers.

Parmi ceux là, les principaux sont :

  • un zonage hasardeux
  • des tarifs prohibitifs
  • un stationnement payant déséquilibré entre châtillonnais et non châtillonnais
  • des cas de gratuité non prévus (professions médicales, voitures électriques, le samedi … )
  • aucune garantie concernant les données personnelles (CNIL)

Afin d’améliorer, de réviser ce projet d’intérêt général, je vous ai proposé de faire abstraction de toute récupération partisane et de créer en urgence un groupe de travail  qui serait, entre autres, composé de toutes les tendances politiques représentées au sein du Conseil municipal.

Vous avez rejeté cette proposition. Monsieur Jackie Boulay, Adjoint à la voirie qui porte conjointement la responsabilité de ce projet, n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet le jour du Conseil municipal et semblait même ne pas être au courant des difficultés et des questionnements des Châtillonnais. Ce dernier a simplement annoncé qu’un point d’étape serait fait en Mars 2019…… ?

Il sera bien trop tard ! Qu’est ce que cela changera, la majorité des problématiques étant déjà identifiées ? Pourquoi mettre en œuvre un dispositif dont chacun sait qu’il est bancal ?

 Je vous demande de bien vouloir suspendre la mise en œuvre effective du stationnement payant en l’état dans notre commune et je renouvelle officiellement ma demande de la création d’un groupe de travail auquel je souhaite participer.

Vous ayant alerté à plusieurs reprises sur une situation que vous ne pouvez plus ignorer, je compte sur votre sens de l’intérêt général au service de tous les usagers et surtout des Châtillonnais, je vous prie de croire, Monsieur le Maire, à l’assurance de mes cordiales salutations.

Anne-Christine BATAILLE

Présidente du Groupe Un Avenir pour Châtillon