COLLÈGES : REFONTE DE LA SECTORISATION

Lors des Conseils d’Administration des collèges George Sand et Paul Eluard qui se sont tenus les 6 et 8 novembre 2018, une présentation de la refonte de la sectorisation a été présentée par la DECC (Direction de l’Education, de la Citoyenneté et des Collèges du Département).

Afin de rééquilibrer progressivement les effectifs des collèges et de maintenir les effectifs du collège George Sand proche des 500 élèves, une modification de la sectorisation est nécessaire.

Aussi, à partir de la rentrée 2019, les élèves de 6ème qui résident dans le secteur des Sablons (rue Jeanne Hachette, rue Jeanne d’Arc, rue Pierre Brossolette côté pair du 14 au 18 et villa des Paroseaux) et dans le secteur de la pointe Porte Nord (allée Berlioz, allée Rameau, allée Ravel, Boulevard de Stalingrad, Villa Eugénie, avenue Marcellin Berthelot du 1 au 17 et du 2 au 10) seront désormais affectés au Collège Paul Eluard.

Les familles s’inquiètent de l’augmentation des distances à parcourir pour leurs enfants, avec la contrainte de prendre le bus pour certains et la contrainte de traverser de nombreuses voies de circulation avec tous les problèmes de sécurité associés pour d’autres.

La projection qui est faite de l’évolution des effectifs repose sur la liste fournie par la commune des constructions livrées ou en cours de livraison.

Elle ne tient pas en compte les constructions à venir sur la commune après 2022, ce qui explique que le Département considère à l’heure actuelle qu’il n’y a pas de nécessité à court terme d’envisager une extension du collège George Sand.

C’est pourquoi, j’insiste sur l’urgence d’engager une étude détaillée et approfondie des perspectives d’effectifs qui prendra aussi en compte les projets des nouveaux quartiers suivants :

– L’ONERA dont la livraison est prévue d’ici 7 ans.

– Le PANOMARA à Clamart limitrophe de Châtillon dont les livraisons sont prévues d’ici 2 ans. Ce projet risque de remettre en cause l’affectation des 84 élèves Châtillonnais accueillis actuellement dans le collège Alain Fournier à Clamart et celle à venir des collégiens habitant le secteur sud de la commune.

Cette étude approfondie permettra au Département de décider :

– Soit l’extension du Collège George Sand en lieu et place de l’école maternelle Jean Jaurès. Cette solution, si elle était retenue, n’aboutirait pas avant 2023 compte tenu des délais de libération du terrain que céderait la commune.

– Soit la construction d’un nouveau collège, que l’on pourrait envisager intercommunal avec la ville de Clamart, en s’appuyant sur les terrains de l’ONERA à condition de l’intégrer rapidement au projet qui se dessine. Un nouveau collège aurait le mérite d’améliorer la répartition géographique et d’équilibrer les effectifs des collèges.

Les opportunités de terrains sur notre commune étant très limitées, il me paraît indispensable de les considérer très rapidement.

C’est pourquoi, j’ai saisi le Président du Conseil Départemental afin qu’une étude détaillée et approfondie des perspectives d’effectifs soit  très rapidement menée.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s