La solidarité a ses limites

Assimiler l’obligation de porter à la connaissance du Procureur des faits tels que prévus
par l’article 40 du code pénal à une dénonciation à la Gestapo est choquant !

Quelle sinistre et désolante association d’idées…

Pour une partie de la majorité, il est inconcevable de cautionner les propos tenus par Monsieur Schosteck lors du dernier conseil municipal.

Les références auxquelles il fait allusion sont d’une autre époque et tout à fait inconvenable !

Le Maire engage sa propre responsabilité et celle de ceux qui ne les désapprouvent pas.

Mais certainement pas celle d’un Avenir pour Châtillon.

Le point Godwin est atteint !!

APC logo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s