Voeux conjoints des départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines

IMG_5386

Pour la troisième année consécutive, les départements des Hauts de Seine et des Yvelines ont présenté hier soir leurs voeux lors d’une cérémonie commune qui s’est tenue à la Seine Musicale sur l’Ïle Seguin à Boulogne-Billancourt.

Cette cérémonie a été l’occasion pour Patrick Devedjian et Pierre Bédier de réitérer leur opposition au projet de suppression des départements de la petite couronne et de réaffirmer leur volonté de voir exister une région-métropole ambitieuse, solidaire et démocratique dont les frontières se fonderaient à celles de l’île de France.

Les Présidents des Conseils Départementaux d’île de France soutiennent unanimement, toute orientation politique confondue, cette démarche et se mobilisent pour marquer leur désaccord..
Gérard Larcher, président du Sénat et de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France soutiennent également ce combat.

IMG_5385   IMG_5387    IMG_5383

A l’heure actuelle, le gouvernement n’a pas encore dévoilé sa réforme sur la Métropole du Grand Paris.

Un rapport du Préfet de Région sur la Métropole envisage la suppression des 3 départements de la petite couronne (les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne).
Ce scénario prévoit que leurs compétences seraient confiées aux onze territoires de petite couronne créés en 2016. Les 4 départements de la grande couronne (Yvelines, Seine et Marne, Val d’Oise et Essonne) et seraient, quant à eux, transformés en districts.

En quoi le remplacement de 3 départements par 11 intercommunalités simplifierait-il et rationaliserait-il l’organisation territoriale ?

Déplorant un aménagement territorial sans concertation, les élus ont prévu de défendre leur vision de la métropole lors d’un rassemblement qui aura lieu le 31 janvier à la Seine Musicale.

« Il faudra dix ans avant que ces nouvelles administrations soient opérationnelles », soutient Patrick Devedjian, président LR des Hauts-de-Seine.

« Si on fait une métropole, c’est pour qu’elle soit utile à quelque chose. Une métropole qui aurait pour seule limite la petite couronne ne serait pas au niveau de la métropole londonienne », défend Patrick Devedjian.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s