Voilà pourquoi j’ai accepté l’union !

Alliance des listes de droite et du centre : une alliance pour vous et avec vous ! 

Aujourd’hui, j’ai décidé de prendre la parole afin d’expliquer les raisons de l’alliance des listes de droite et du centre. 

Dès le 16 mars et après une longue réflexion ainsi que des discussions de fond, un dialogue constructif est né entre Jean-Paul Boulet,  Carole Guillerm et moi.

Nous avons construit la confiance nécessaire et, naturellement cette alliance souhaitée par la majorité des Châtillonnais s’est réalisée.

Il était venu le temps d’apporter un renouvellement et une nouvelle vision pour Châtillon, c’est pourquoi, j’ai souhaité un large renouvellement des candidats. résultat :  73% de candidats qui n’ont jamais exercé de mandat local.

Cette alliance harmonieuse se fait sur la base d’une vision commune et l’assurance d’un socle de valeurs qui me sont chères. 

Je parle là des valeurs d’intégrité, de probité, de transparence dans la gestion de la ville, de liberté de penser et d’agir, d’engagement pour l’intérêt général. Ces valeurs je les ai toujours défendues et je les défendrai toujours car elles sont  le socle de mon engagement  au service de la ville et du département. 

Il n’est pas concevable de laisser l’équipe socialiste créer un réseau tentaculaire sur les différentes associations et réseaux sociaux, faire des promesses  irréalistes dans le but unique d’accaparer la mairie.  

Ce noyautage clivant qui tend à influencer des groupes  pour les détourner de leur but à sa seule fin, n’est pas ma conception de la politique et ça n’est pas ce que je veux pour notre ville.

Le trium virat  que nous formons avec Jean-Paul Boulet et Carole Guillerm est le garant d’un pouvoir réparti sur toutes les strates du conseil municipal.  Je n’entends pas recréer un conseil municipal de la pensée unique, mais au contraire utiliser ce renouvellement pour que chaque élu ait sa place dans notre démocratie et que les différentes sensibilités puissent s’exprimer  au sein  de la future majorité.

Aujourd’hui, nous proposons un projet commun qui allie le meilleur de ce que nos trois listes ont proposé au 1er tour des élections municipales, aussi bien pour le développement durable, la tranquillité, les familles  que pour une forte ambition de solidarité et le dévouement à l’égard des Châtillonnais. 

Notre nouvelle dynamique est portée par une liste largement renouvelée, combative, très ouverte d’esprit et qui bénéfice également d’une réelle expérience. 

On ne bâtit une ville et on ne répond aux besoins de tous que collectivement ! 

Ainsi est née sereinement « Rassemblés pour Châtillon », une équipe harmonieuse issue d’un rassemblement équitable  qui assume ses responsabilités politiques à l’égard de tous les  Châtillonnais et qui propose un programme commun innovant et dynamique pour notre ville. 

Si vous nous faites l’honneur de nous choisir, soyez assurés que mes valeurs restent intactes, et que les grandes décisions pour la commune seront prises en concertation avec toute l’équipe municipale que vous aurez choisi pour vous représenter.

Mesures du plan de soutien du Département en faveur de Châtillon suite à la crise sanitaire

Mesures du plan de soutien en faveur de Châtillon suite à la crise sanitaire
* Maintien du taux de la taxe foncière sur les propriétés bâties à 7,08% : taux le plus faible de France pour un département, inchangé depuis plus de 10 ans.
* Mise en place d’un plan d’aides qui permet aujourd’hui d’apporter une réponse immédiate et concrète, à la fois :
– aux habitants,
– aux communes,
– aux artisans et aux petites entreprises des Hauts-de-Seine.
Il ne s’agit pas de mesures symboliques, mais d’aides très importantes, ciblées :
Les habitants  bénéficiaires de la prime d’activité recevront directement, dès le 18 juin, une aide financière complémentaire unique et forfaitaire allant de 150 € à 400 €.
Toutes les communes des Hauts-de-Seine, mises à rude épreuve ces derniers mois, seront soutenues à hauteur de 16,5 M€ au total, soit 10 € par habitant.
Pour Châtillon, cela représente une subvention exceptionnelle de 374 200 €.
Les entreprises artisanales, les TPE et PME, durement touchées elles aussi bénéficieront d’aides.
* En juillet,  une contribution de 2 M€ au titre du fonds de solidarité national de la Région, sera versée aux très petites entreprises, micro-entrepreneurs, activités libérales et associations.
Dans ce contexte, la jeunesse sera  aussi soutenue au travers des acteurs sportifs et culturels de notre commune.
* Le nouveau dispositif « Pass + » sera dorénavant étendu aux jeunes de 15 à 18 ans.
* Un « plan été » pour les vacances sera proposé aux jeunes de 11 à 25 ans, avec un large choix d’activités sportives, culturelles, solidaires, d’insertion, et des voyages au bord de la mer pour les étudiants et les jeunes travailleurs.

 

CCAS : MESURES D’URGENCE !

Nous tenons de nouveau à remercier  et à apporter tout notre soutien à l’ensemble du personnel du Centre Communal  d’Action Sociale qui est pleinement mobilisé sur le terrain depuis le début de cette crise.

A mon initiative tous les administrateurs du CCAS ont été invités à se réunir pour évaluer, réfléchir aux actions engagées avec pour objectif  premier d’accompagner et de soutenir au plus près de leurs besoins les publics les plus fragilisés.

Voici le résultat de nos réflexions, et les premiers axes d’action que nous avons dégagés et qui nous semblent devoir être mis en œuvre très rapidement.

1 – Nous demandons la distribution de 2 masques tissus  au domicile ou dans les boites aux lettres :

– des bénéficiaires des services du CCAS (maintien à domicile, transport à la demande, téléalarme et portage de repas), 

– des personnes inscrites sur le registre personnes fragiles, 

– des résidents de Charlotte Monfort. 

– des personnes soutenues et accompagnées par les associations caritatives de la commune.

2 – Nous demandons qu’une partie de l’aide financière que le Département va apporter à la Commune dans le cadre de la crise sanitaire puisse être versée au CCAS  afin d’abonder la subvention municipale.

3 – Nous demandons que les aides alimentaires d’urgence (chèques services) soient délivrés aux plus fragiles en  raccourcissant les circuits pour faire face à l’urgence.

4 – Nous demandons  de prévoir la mise à disposition d’un 2ème véhicule ainsi que leur sécurisation en terme sanitaire (plexiglass entre l’accompagnateur et la personne transportée, mise à disposition de masque et de gel et un protocole de désinfection). Les demandes de transport à la demande vont augmenter puisqu’il est préconisé aux  personnes vulnérables de ne pas utiliser les transports en commun et la plupart d’entre eux n’ont pas eu accès aux professionnels de santé depuis plusieurs mois.

5 – Nous demandons la réouverture de l’espace numérique. Les demandes de démarches administratives informatiques vont augmenter après deux mois de ralentissement.

6 – Nous demandons la mise en place d’une adresse mail dédiée aux élèves et étudiants Châtillonnais qui n’ont pas la possibilité d’imprimer à leur domicile ou dans leur entourage. 

7 – Nous demandons la sécurisation de tous les bureaux d’accueil des agents par du plexiglass ainsi que la mise à disposition de masques, de gels hydro alcooliques, dans tous les locaux du CCAS y compris la salle d’attente.

8 – Nous demandons la mise en place d’une épicerie solidaire sur la commune afin de répondre aux besoins de première nécessité  des familles en difficulté.

9 – Nous demandons la mise en place d’un comité de coordination des différentes associations caritatives mobilisées sur la commune.

10 – Nous demandons le renforcement du secteur maintien à domicile afin de répondre au mieux aux demandes émergeantes.

11 – Nous demandons la réactivation du réseau de bénévoles.

Nous avons demandé par courrier  au Maire Président du CCAS de bien vouloir réunir le Conseil d’administration avant le vendredi 15 mai 2020  afin que les administrateurs puissent  avoir les informations, débattre, délibérer et porter au vote nos propositions.

Le CCAS va devoir répondre à une forte augmentation des demandes de nos administrés les plus vulnérables ou les plus fragilisés par cette crise.

Anne-Christine Bataille, Vice-présidente du CCAS

Blandine Delfosse, Administratrice du CCAS

Susana Estevao Campos, Administratrice du CCAS

Patrice Hauchard, Administrateur du CCAS

DéCONFINEMENT : SÉCUrisation des déplacements à vélo

Afin d’éviter la trop forte affluence dans les transports en commun et le recours à la voiture,    l’usage du vélo se présente comme une alternative complémentaire aux autres modes de transports.


À quelques heures  du déconfinement et afin d’anticiper la saturation probable des pistes cyclables,  je demande à nouveau à la municipalité sortante la sécurisation des déplacements à vélo sur notre commune.

En ce qui concerne la piste cyclable longeant le T6 et désormais prolongée jusqu’à la Porte de Châtillon,  je préconise sur la contre-allée entre le carrefour Charles de Gaulle et la station Chatillon-Montrouge, les aménagements suivants :

L’élargissement du marquage des pistes   La limitation de la circulation de voitures ou deux roues motorisées uniquement aux entrées et sorties  des différents parkings.

Je demande à nouveau à  la municipalité sortante de bien vouloir assurer sur la commune tous les aménagements  qui permettront d’améliorer la continuité entre les pistes cyclables et de favoriser les mobilités douces

DISTRIBUTION MASQUES AUX PLUS FRAGILES


Je viens d’être informée par Monsieur Boulet que la mairie est en mesure d’assurer la distribution de masques les 8, 9 et 10 mai et je l’en remercie.


Lundi dernier, j’ai invité les membres du conseil d’administration du Centre Communal d’Action Sociale à se réunir pour anticiper et proposer des mesures à prendre dans le cadre du déconfinement pour nos concitoyens les plus fragiles.


Les administrateurs ayant  répondu présents (Madame Delfosse, Madame Estevao et Monsieur Hauchard) ont dégagé de nombreuses pistes de réflexions et de propositions concrètes qui seront soumises très prochainement au conseil d’administration du CCAS.


La première action, et certainement l’une des plus urgentes à ce jour, concerne la distribution des masques.


Face à la complexité de la démarche administrative de réservation et de retrait et forts de la connaissance de notre public dépendant et isolé, nous estimons que le dispositif mis en place pour la distribution des masques n’est pas adapté à tous.


Afin de simplifier l’accès au dispositif de protection individuelle, nous proposons une distribution ciblée  de 2 masques en tissu au domicile ou dans les boites aux lettres :


✅des bénéficiaires connus des services du CCAS (maintien à domicile, transport à la demande, téléalarme et portage de repas), 

✅des personnes inscrites sur le registre personnes fragiles,

✅des résidents de la résidence autonomie Charlotte Monfort,

✅des personnes soutenues et accompagnées par les associations caritatives de la commune


Cette mesure peut facilement être mise en œuvre puisque le public est déjà connu et référencé par les services du CCAS et de la ville.

Toute une équipe de volontaires à laquelle peuvent se joindre toutes les personnes de bonne volonté se tient à la disposition de la municipalité pour assurer cette action d’ici dimanche soir.

Prenez soin de vous, prenez soin de vos proches.

PRÉVOIR L’ AUGMENTATION DE frequentation des pistes cyclables

Dans le cadre du  déconfinement et de la remise en marche de notre pays l’État, la Région  et le Département des Hauts de Seine travaillent à la mise en œuvre d’un plan de développement de pistes cyclables pour répondre aux besoins de mobilité des alto-séquanais qui vont pouvoir à nouveau se déplacer.

Afin d’éviter la trop forte affluence dans les transports en commun et le recours à la voiture, ce qui risque d’induire une multiplication des risques sanitaires encourus et l’augmentation des embouteillages, l’usage du vélo se présente comme une alternative complémentaire aux autres modes de transports. 

Dans ce contexte de crise sanitaire, l’usage du vélo paraît être une réponse pertinente permettant  à la fois, de se déplacer de manière fluide en respectant la distanciation sociale nécessaire, ainsi que de lutter contre la pollution soupçonnée d’aggraver les risques liés au coronavirus. 

Le Département s’est engagé à aménager des pistes cyclables suivant les itinéraires des principales lignes de transport en commun.

Sur notre Commune, l’axe départemental cyclable existant de la RD 906 longeant le T6 sera prolongé entre la gare Châtillon-Montrouge et la Porte de Châtillon ce qui permettra aux habitants de se rendre plus facilement à Paris.

Pour que cet aménagement se fasse dans les meilleurs délais, j’ai demandé au maire de bien vouloir en qualité de détenteur de l’autorité de police de la circulation, de bien vouloir délivrer les arrêtés de réglementation nécessaires aux aménagements puis à la circulation des cyclistes et en particulier aux abords de la station Châtillon-Montrouge.

J’ai également demandé au maire de bien vouloir prendre toutes les mesures  qui garantiront la sécurité  de circulation de tous les cyclistes. Certaines pistes devront être élargies afin de rassurer les néocyclistes et répondre à l’augmentation de fréquentation des pistes cyclables.

DES COMPORTEMENTS INJUSTIFIABLES

A la suite des graves événements de cette nuit qui ont troublé toute notre  ville, je me suis rendue ce matin sur site en présence d’un membre de la direction de Hauts de Seine Habitat.


Après avoir constaté les lourds dégâts causés par quelques fauteurs de troubles, des mesures de sécurisation ont été immédiatement  prises. 

Je tiens à saluer la police municipale, la police nationale  et les pompiers qui ont fait preuve de sang froid et de courage malgré l’hostilité à laquelle ils ont du faire face.


Le contexte actuel ne justifie aucunement de tels agissements et comportements et il est hors de question que les  Châtillonnais en soient les victimes  !

La Solidarité au Coeur des actions du Département

La Solidarité au Coeur des actions du Département 

Le Département a engagé, depuis jeudi 16 avril après midi, une vaste opération de dépistage systématique (testsPCR, homologués) des personnes âgées les plus vulnérables, des professionnels qui aident et accompagnent à domicile et des intervenants en structure EHPAD ou Résidence Autonomie. Cette démarche de prévention généralisée s’inscrit bien entendu dans le cadre des recommandations nationales.

La situation étant préoccupante  dans certains établissement de notre commune, je suis intervenue auprès du Département des Hauts-de-Seine pour que notre commune puisse bénéficier en priorité de cette opération et qu’ils puissent être systématiquement dépistés.

L’objectif premier est de freiner la propagation du virus et d’en prévenir la diffusion.

Ainsi,  les 4 EHPAD de notre ville, notre résidence autonomie Charlotte Montfort et le Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile sont entrain d’être testés !

Les dépistages, par les laboratoires avec lesquels le Conseil départemental a contractualisé, sont effectués  soit au sein de l’établissement (pour les résidents ou le personnel) soit en drive (pour le personnel).

Les  personnels et professionnels de santé et tous les intervenants sont également testés afin de garantir leur sécurité et limiter une éventuelle contagion. Ils se mobilisent au quotidien pour prendre soin et protéger  leurs résidents, leurs bénéficiaires 

Je veux  rendre hommage à toutes celles et ceux qui ne ménagent pas leurs efforts et qui s’impliquent pour endiguer la propagation du coronavirus, pour maintenir le lien avec les familles….

#Prenez soin de vous 

#Prenez soin de vos proches

chatillonsolidaire.fr

Lancement d’une plateforme châtillonnaise qui vise à mobiliser et à fédérer toutes les énergies et les savoir-faire pour répondre aux besoins quotidiens de tous nos concitoyens.
​Aujourd’hui, il est indispensable de  coordonner  et de promouvoir toutes les bonnes volontés
Si vous aussi avez  l’envie d’aider vos concitoyens, de participer ou de proposer des actions citoyennes solidaires concrètes qui ont du sens alors rejoignez chatillonsolidaire.fr
​Tous ceux qui souhaitent notre soutien pour relayer leurs actions peuvent compter chatillonsolidaire.fr

Agir ensemble « sans idéologie, discours ou baratin »

www.chatillonsolidaire.fr

http://www.chatillonsolidaire.fr

Crise sanitaire : Point sur les mesures a prendre

 A la demande des différents groupes politiques présents au Conseil municipal, une réunion en visio-conférence s’est tenue le 9 avril dernier avec l’ensemble des responsables des groupes représentés au Conseil municipal. 

 Cette réunion  a permis d’être d’informés sur les mesures prises par la commune depuis le début de la crise sanitaire. 

 Blandine Delfosse Conseillère municipale et membre du groupe « un avenir pour Châtillon» cadre de santé actuellement en première ligne et acteur de crise sanitaire dans les établissements médico-sociaux, a alerté sur la situation dramatique dans les EPHAD. Elle a rappelé que chaque journée sans décisions suivies d’actions immédiates peut être lourde de conséquences. Chaque jour compte ! 

Nous avons demandé que la commune prenne en charge  le financement   en urgence des tests du personnel et des résidents de l’ensemble des établissements médico-sociaux sans plus attendre. 

 En nous appuyant sur l’initiative de l’OPH Hauts de Seine Habitat, nous avons proposé que soit mis en place le report ou l’étalement des loyers pour les ménages fragilisés par la crise. L’exonération de loyer pour les commerces propriété de l’OPH de Châtillon, ne pouvant pas ouvrir, pendant toute la durée du confinement. Cette mesure est actée pour mars. Nous souhaitons qu’elle soit maintenue pendant toute la durée de leur fermeture. 

 Concernant la téléconsultation pour les rendez-vous médicaux, quel accompagnement est mis en place pour les personnes dépourvues d’outils informatiques ? Peut-on prévoir des prêts d’ordinateurs ou de tablettes avec une assistance téléphonique ? Il ne faut  pas limiter la téléconsultation aux patients du CMS mais également aux patients des médecins libéraux. 

Le prêt de tablettes pourrait également être mis  en place pour des personnes seules et isolées pour avoir des contacts vidéo avec leur famille. 

Nous avons demandé la tenue indispensable de  réunions régulières dans la configuration de celle-ci. Aucune date n’a été  proposée. 

Une information précise sur la gouvernance actuelle de la ville du fait de la situation particulière a été demandée. 

Nous sommes en attente d’un retour de la municipalité sur les mesures prises, engagées et à venir suite à cette réunion.

Nous réitérons notre proposition du 17 mars 2020 d’accompagner, de participer  et d’aider l’équipe municipale dans cette période difficile.  

 Nous renouvelons nos remerciements à l’ensemble du personnel communal mobilisé au quotidien et qui permet d’assurer la continuité de service pour tous les Châtillonnais.

Ecoute et efficacité au quotidien

%d blogueurs aiment cette page :